DANS CE NUMÉRO...

(résumés)

N°3 - septembre 2020

Mains libres N°3 - septembre 2020

Ndlr : afin de ne pas alourdir l’ écriture et de fluidifier la lecture, la rédaction de ML renonce à utiliser la forme inclusive, mais la forme masculine employée inclut également la forme féminine.

Étude des paramètres de la raideur lombaire lors de mobilisations postéro-antérieures (spring test): influence du genre et de la pratique de la danse

Tiphaine Chollet, Astrid Soubrier, Ana Bengoetxea, Walid Salem

RÉSUMÉ

Introduction : La région lombaire étant fortement sollicitée par la pratique intensive de la danse, la lombalgie est très fréquente parmi les danseurs.

Objectif : Cette étude a comparé, via le spring test, la raideur lombaire d’un groupe de danseurs par rapport à un groupe contrôle. L’hypothèse émise était que la pratique de la danse et le genre influencent certains paramètres de raideur du rachis lombaire.

Méthode : Quatorze danseuses et 20 non-danseurs volontaires ont participé à l’étude. Une mobilisation postéro-antérieure (spring test) en décubitus ventral a été réalisée sur chacun d’entre eux au niveau lombaire moyen. La force (N) et le déplacement instantané (mm) ont été mesurés simultanément. Ces mesures ont permis de calculer le coefficient de raideur, la flexibilité, et différents paramètres décrivant la zone neutre. Une normalisation des données a été effectuée.

Résultats : Les résultats ont montré un déplacement maximal plus grand, ainsi qu’un coefficient de raideur plus petit chez les danseuses. La zone neutre est identique dans les deux groupes. La normalisation a montré la présence d’un phénomène d’hystérésis entre la phase de poussée et celle de relâchement dans les deux groupes, ce qui caractérise le com-portement viscoélastique de la région lombaire. Lors de la normalisation, un effet genre significatif est apparu entre les deux groupes à la phase de poussée.

Discussion/conclusion : Les résultats montrent un com-portement viscoélastique non linéaire du rachis lombaire moyen lors des phases de poussée et de relâchement d’une mobilisation postéro-antérieure. La pratique de la danse diminue la raideur lombaire chez les femmes sans modifier la zone neutre.

Etude comparative sur l’asymétrie de raideur des hanches lors du test de Thomas modifié entre sujets sains et lombalgiques

Marie-Alice Froidmont, Ana Bengoextea, Walid Salem

RÉSUMÉ

Introduction : Les mouvements de la hanche et de la colonne vertébrale sont couplés, la limitation d’une zone pouvant affecter l’autre. L’objectif de cette étude était d’évaluer les changements des paramètres de la tension passive des fléchisseurs de la hanche, dans un groupe de personnes pré-sentant une lombalgie en comparant avec un groupe de personnes sans lombalgie à l’aide du test de Thomas modifié.

Méthode : La raideur des fléchisseurs de la hanche a été mesurée à l’aide d’un capteur de déplacement linéaire couplé à un dynamomètre par un fin fil en acier. La force a été appliquée, à l’aide du dynamomètre, au-dessus du genou du côté du membre testé resté abaissé vers le sol.

Résultats : L’étude a été menée sur 20 participants, 10 sans lombalgies (5 femmes et 5 hommes) et 10 présentant une lombalgie chronique (5 femmes et 5 hommes), âgés entre 50 et 70 ans (57,9 ± 8,62 ans). Les résultats ont montré une différence significative des forces passives maximales, du déplacement maximal, du déplacement de la zone neutre et du coefficient de raideur chez les sujets lombalgiques com-paré aux sujets non-lombalgiques.

Discussion : Les résultats démontrent que la hanche possède bien un comportement viscoélastique non linéaire qui varie de manière significative chez les personnes présentant des lombalgies chroniques par rapport à un groupe sans lombalgie.

Conclusion : Selon nos résultats il pourrait exister un lien entre la lombalgie et la raideur des fléchisseurs de la hanche lors du test de Thomas modifié.

Effet d’une contention adhésive de la scapula chez le sportif effectuant un sport overhead avec épaule douloureuse: revue systématique de la littérature

Olivia Pelet , Lydia Sadat, Pierre Balthazard

RÉSUMÉ

Introduction : Les sports overhead engendrent des atteintes du complexe de l’épaule ; l’articulation scapulo-thoracique semble y jouer un rôle important. La contention adhésive est souvent utilisée pour des douleurs d’épaule, mais son action précise sur la scapula reste à préciser

Objectif : Evaluer chez des sportifs pratiquant un sport overhead avec épaule douloureuse, les effets d’une contention adhésive de la scapula sur sa cinématique et l’activité de ses muscles.

Méthodes : Les bases de données PubMed, CINAHL, PEDro, Cochrane et OvidSP ont été consultées entre août 2018 et janvier 2019. Trois articles ont été retenus. Les variables évaluées ont été la cinématique de la scapula et l’activité musculaire périscapulaire.

Résultats : Les contentions adhésives de type élastique et placebo augmentent significativement la bascule postérieure et la sonnette latérale de la scapula, elle-même également améliorée avec une contention adhésive rigide. Des effets significatifs de la contention adhésive élastique sur l’activité musculaire du trapèze inférieur et de la contention adhésive placebo sur celle du trapèze supérieur ont été retrouvés. La contention adhésive rigide permet une activation plus précoce des trapèzes moyen, inférieur et du dentelé antérieur.

Discussion : Les contentions adhésives de type élastique, rigide et placebo semblent avoir un effet sur l’articulation scapulo-thoracique. Les résultats les plus encourageants concernent la contention adhésive élastique pour l’amélioration de la bascule postérieure et de la sonnette latérale.

Conclusion : De nouvelles études sont essentielles pour valider davantage l’effet des contentions adhésives sur la cinématique de la scapula et l’activation musculaire périscapulaire.

Effets à court et à long terme d’un réentraînement à l’effort par intervalles sur la force musculaire des membres inférieurs après un accident vasculaire cérébral

Marie Glannaz, Aurélie Paley, Emmanuelle Opsommer, Francis Degache

RÉSUMÉ

Introduction : A la suite d’un accident vasculaire cérébral (AVC), les capacités maximales à l’effort, les capacités de marche ainsi que la force des deux membres inférieurs sont diminuées. Peu d’études ont investigué les effets d’un réentraînement aérobie sur la force musculaire et son impact à long terme. L’objectif de cette étude est d’évaluer les effets à court et à long terme du réentraînement à l’effort par intervalles sur la force musculaire après un AVC.

Méthode : Dix participants en phase chronique post-AVC ont pris part à huit semaines de réentraînement aérobie sur cycloergomètre, à raison de trois séances par semaine. Le critère de jugement principal était la force musculaire isocinétique et isométrique des fléchisseurs et des extenseurs du genou. Les critères de jugement secondaires étaient les paramètres cardiovasculaires, les paramètres de marche ainsi que la puissance de pédalage maximale.

Résultats : La force isocinétique a été significativement augmentée (entre 21,21 et 63,87 % d’amélioration, p < 0,05) pour les deux membres inférieurs et pour les deux groupes musculaires six mois après la fin du réentraînement. Les para-mètres de marche ont également été améliorés.

Discussion et conclusion : Nous avons pu mettre en évidence l’impact positif qu’a le réentraînement à l’effort sur la force musculaire isocinétique et les paramètres de marche dans la phase chronique après un AVC et ces résultats se main-tiennent au cours des six mois suivant le réentraînement.

Kinedoc, CISMeF et COVID-19: la nécessité de référencer les brochures pédagogiques pour le patient

Gaétan Kerdelhué, Julien Grosjean, Emeline Lejeune, Catherine Letord, Stéfan Darmoni, Jean-Marc Oviève, Laurélyne Martin, Michel Gedda

RÉSUMÉ

La crise inédite du Covid-19 a fait apparaitre le besoin de recenser et de diffuser des supports didactiques thérapeu-tiques à destination des patients (auto-rééducation) en com-plément des séances, notamment dans le cadre du télésoin.

Kinedoc, la banque documentaire francophone, a colla-boré avec le D2IM du CHU de Rouen pour créer ce nouveau type de documents en adaptant le moteur de recherche du CISMeF qui recense déjà des publications similaires dans d’autres domaines.

Désormais, il sera possible de trouver et de télécharger dans Kinedoc des brochures thérapeutiques dont le Collège de la Masso-Kinésithérapie (CMK) aura préalablement validé la conformité. Chaque société savante, association ou kinési-thérapeute/physiothérapeute peut proposer de partager ses « brochures pédagogiques pour le patient », en les envoyant par courriel à cette adresse : secretariat@college-mk.org.